top of page

Feedback sur le concert de GLEN HANSARD le 2 Novembre 2023 à La Cigale

Dernière mise à jour : 9 nov. 2023

Tous les Zikers présents ( ils étaient 7. Merci à eux c'était trop cool ! ) ont tous trouvé ca génial. Moi aussi ... mais j'ai été déçu.

Glen avait mis la barre tellement haute lors de ses 2 précédents passages à Paris, à un niveau stratosphérique, que c'était forcément le risque. Difficile de reproduire à chaque fois le meilleur concert de ces 25 dernières années.

Hier, le génie de Glen est redevenu humain.

Une salle de La Cigale Sold Out, comme pour tous les concerts de sa tournée européenne, même si elle a mis du temps à se remplir.

Glen a proposé à un groupe du coin (Montmartre) de faire sa 1ère partie. 3 morceaux pour un groupe sympa et talentueux.

Le concert de Glen peut démarrer avec son dernier album à l'honneur. J'avoue être partagé sur cet album. Il y a de l'excellent avec du curieux. Certains morceaux sont difficiles à cerner, un côté méditatif, tentaculaire . Glen, et c'est tout lui, a finalisé cet album en passant des nuits à jouer dans un bar Irlandais :

"Je n'arrivais pas à comprendre ce que j'avais ou ce qu'était le disque jusqu'à ce que je joue les chansons sur scène avec un groupe. C'est seulement lorsqu'une chanson est vue qu'elle trouve sa forme, sa place, son identité. Nous nous sommes installés dans un coin et avons joué devant les locaux, dont certains n'écoutaient qu'à moitié. Une collection d'agriculteurs et d'ouvriers, de joueurs de fléchettes, de requins de piscine. J'ai joué deux heures de nouvelles chansons chaque semaine, certaines chansons terminées, d'autres à moitié cuites. Grâce à ce processus, j'ai réalisé ce que j'avais et ce sur quoi je devais travailler davantage. Quelles chansons ont atterri et lesquelles n'étaient bonnes que dans mon imagination. Cela a tout de suite solidifié mes choix. C'était comme si l'album apparaissait dans ce bar. Et pas avant."

Pour revenir sur le concert, une setlist assez similaire à ce qu'il a joué la veille et l'avant veille à Manchester et à Londres mais raboté de quelques morceaux. Oui, parce que événement incroyable. Glen a joué moins de 2 heures !! 1h55 précisément. Incroyable ! Lui que la salle est généralement obligée d'arrêter au bout de 2H30 / 3H !

Du coup pas de "Revelate" , pas de "McCormack's Wall" et surtout pas de "This Gift" pour n'en citer que quelques uns.

Habituellement, Glen sort de scène dans un état second, sa chemise en eaux. Ce n'était pas le cas hier. Glen s'assagit peut être ? Le fait d'être bientôt papa à 53 ans ? Egalement moins d'interactions avec le public qu'il fait chanter habituellement à tue-tête.

Hier soir, Glen était à 100%, pas à 200% comme les fois précédentes. Il le dit lui même :

"Chanter une chanson quand vous n’êtes pas à 100% dedans peut être épuisant. Mais quand vous ne faites qu’un avec la chanson, ça ne demande aucun effort. Je suis physiquement incapable de chanter mes chansons, mais quand je suis sur scène tout est différent. C’est presque comme si être devant un public me donnait accès à une autre partie de moi-même…"


Hier, nous n'avons pas eu le marathon musical d'anthologie espéré mais simplement un excellent concert de Glen, tour à tour déroutant, fascinant, bouleversant, intense.

Un concert qui sera simplement l'un des meilleurs concerts de l'année mais pas de la décennie.





La SETLIST :


54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Σχόλια


bottom of page