top of page

FeedBack sur le concert de SAME PLAYER SHOOT AGAIN du 14/09/2021 au New Morning

Qu'il est difficile et courageux pour un groupe français de faire du blues de nos jours !

Quand bien même les musiciens feraient partis de la crème des musiciens parisiens.

Il y avait tout de même près de 200 personnes hier soir au New Morning.

Et à mon grand étonnement un public très jeune, entre 25 et 30 ans ! J'ai vite compris que le groupe composé de pas moins de 7 membres avait dans la salle beaucoup d'amis et de membres de leurs familles.

Du coup, lorsque Vincent Vella a demandé à la salle qui connait Albert King et bien c'était morne plaine . C'est vrai que lorsque Albert King est décédé, la plupart n'était pas encore né.

Et tout le mérite de Same Player Shoot Again est justement de faire découvrir les grands morceaux de l'immense Albert King à cette nouvelle génération. Et je suis sûr qu'hier, vu l'emballement des personnes de la salle pour ce qu'elles écoutaient, certains ce sont peut être dit : il faut que je m'écoute les originaux.

Bravo en tous les cas à Same Player Shoot Again qui non seulement ont l'audace de rendre hommage à Freddie King puis à Albert King pour leurs 2 premiers albums mais en plus nous délivre des interprétations d'un superbe niveau.

Bien sûr, votre serviteur qui a eu la chance de voir Albert King sur scène n'aura pas ressenti la même émotion hier soir que lors d'un concert du Roi de la Telecaster mais ce groupe mérite tout le respect des amateurs de Blues.

Les musiciens sont talentueux. le guitariste Romain Roussouliere (à l'origine de l'idée de rendre ses hommages aux grands du Blues) et le pianiste Florian Robin m'ont notamment bluffé, mais les autres n'étaient pas en reste.

Pour tout vous dire Vincent Vella, le chanteur, et Romain Roussouliere, le guitariste, m'ont un peu fait penser à Bob Hite et Henry Vestine (Canned Heat), par leurs physiques, leurs façons de jouer et leurs amours pour le Blues.

Le groupe faisait son retour depuis 2 ans et leur plaisir de rejouer sur scène était palpable.

Les grands classiques d'Albert King ont été passés en revue hier et honnêtement cela fait du bien.






17 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page