top of page

FENTON ROBINSON : l'un des grands noms oubliés du Blues

Lorsque Fenton Robinson est décédé le 25 novembre 1997, le monde du blues a perdu l'un de ses artistes vraiment exceptionnels.

Le nom de Fenton Robinson n'évoquera immédiatement rien pour la plupart des gens. Mais il devrait être aussi familier que Buddy Guy ou Otis Rush. Robinson n'a pas seulement écrit quelques standards de blues, comme "Texas Flood", il a également enregistré l'un des meilleurs albums indéniablement du genre, Somebody Loan Me a Dime de 1974 .

“Somebody Loan Me A Dime” le chef d'oeuvre de Fenton Robinson ressort en 2023 en vinyle 140 grammes et bénéficie d’une nouvelle remasterisation.

Publié en 1974, “Somebody Loan Me A Dime” est une merveille de blues jazzy dans laquelle la voix grave et chaude et sa guitare écorchée font merveille.

L'album est un peu passé inaperçu lors de sa sortie, même si deux morceaux auront traversé le temps : la chanson-titre, popularisée par Boz Scaggs, et Texas Flood, reprise par Stevie Ray Vaughan dans son premier album.

Ecoutez le. Vous allez adorer cet album jusqu'à votre dernier jour.


Des origines du fond du Mississippi, Fenton jouait un Blues de Chicago, ou il s'était installé en 1961, à la dramaturgie viscérale.

Salué par les musiciens, les critiques et les publics exigeants du monde entier, Fenton Robinson n'a que peu joui d'éloges du public.

Le catalogue de musique enregistré par Fenton Robinson est malheureusement relativement mince.


Ses fans japonais ( il était très populaire au Japon) ont respectueusement surnommé Fenton Robinson "le génie du blues doux" en raison de sa voix ultra-douce et de son travail de guitare aux influences jazz.

Fenton Robinson s'efforçait inlassablement d'inventer quelque chose de nouveau et de vital chaque fois qu'il se trouvait à jouer la musique du Diable.

"I cry like a baby all night long"







24 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page