MAVIS STAPLES : Live / Hope at the Hideout (2008)

Que dire de cet album ?

Qu'il est simplement monstrueux.

Parce que avec une grande simplicité, une grande proximité et une grande empathie, Mavis ( une vraie légende) nous a invité dans son salon.

Une nuit à Chicago.

Dans sa voix, on peut entendre sa passion et son engagement.


Ses chansons évoquent pour la plupart la lutte pour les droits civiques.

Cinq des douze morceaux sont tirés de son album de 2007, "We'll never turn back" , qui a été produit par Ry Cooder. Et c'est un régal de l'entendre interpréter certaines de ces chansons en Live : «Eyes On The Prize», «Down In Mississippi» et «We Shall Not Be Moved» sont interprétés par un artiste qui a vécu et expérimenté les chansons. Elle leur apporte une honnêteté qui sert à accroître leur impact émotionnel.


Accompagnée d'un groupe d'une efficacité remarquable, avec notamment le guitariste Rick Holmstrom, elle nous délivre un des plus grands Live de la musique Soul de ces 20 dernières années...


Du Blues ? de la Soul ? du R&B ? du Gospel ? Peu importe. De la MUSIQUE et de la GRANDE avec une vraie communion avec le public .

Absolument incontournable, absolument convaincant, c'est la dame qui déverse son cœur à un concert à ne pas manquer.



Sa voix devient un peu grizzly en interprétant "Wade in the Water" dans le sous-sol de sa gamme naturelle (déjà basse)


6 vues0 commentaire

Restez informé

Si vous souhaitez suivre nos dernières actualités, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter.

  • Facebook
  • Instagram
  • Icône sociale YouTube