top of page

MISSISSIPPI MCDONALD : un anglais baigné dans la Soul Blues

« C'est moderne, ce n'est pas de l'archéologie musicale », explique Mississippi MacDonald, styliste soul-blues basé à Londres, à propos de sa musique. « C'est du soul-blues, et il faut y mettre le meilleur. »

MacDonald connaît cette tradition. Il est allé à l'église d'Al Green et l'a entendu prêcher. Il est allé aux Royal Studios de Willie Mitchell à Memphis, où les grands disques du Hi Label ont été enregistrés. Il a vu Jerry Lee Lewis renverser son tabouret de piano. Il a rencontré BB King et Pinetop Perkins, Otis Clay et Sam Moore. Big Joe Turner lui a dit d'écouter Albert King. En 2008, il a été l'un des principaux moteurs de l'obtention d'une pierre pour la tombe auparavant non marquée de la légende de la soul OV Wright.

Mais c'est avec sa propre musique que MacDonald frappe le plus directement. Bien sûr, il est allé en Amérique pour trouver les sources de ses inspirations. Cela lui a même valu son nom. À l'école, il était le seul enfant que l'on connaissait qui était allé en Amérique, il était donc surnommé Mississippi. Il a reçu trois nominations aux British Blues Awards. Il a atteint la première place dans les charts de l'UK Independent Blues Broadcasters Association.


Jusqu'à présent, il a réalisé six albums : 'Devil's Chain' (2014, avec The Cottonmouth Kings), 'American Accent' (2015, avec The Cottonmouth Kings), 'Dress For The Money' (2016, avec The Cottonmouth Kings), 'With The Soul Fixers' (2017, avec Steve Bailey et The Soul Fixers), 'Shake 'Em On Down' (2018, avec Steve Bailey), 'This Is How It Is' (2020) et 'Do Right, Say Right ' (2021).


En ce début d'année 2023, il sort son 7ème album "Heavy State Loving Blues". Très recommandable.







10 vues0 commentaire

Hozzászólások


bottom of page