OTIS TAYLOR : White African (2001)

Mis à jour : il y a 3 jours

Dans cet album majestueux, le Blues , le Bayou et la musique Africaine se mélange dans une fusion majuscule.

Pour sûr, cet album est un des albums majeurs de ce début du 21ème !

Laissez vous transporter dans ce voyage vers les racines mais également tellement moderne.

C'est l'un des CD de blues les plus obsédants et les plus dépouillés jamais produits.

Le multi-instrumentiste Otis Taylor et sa voix passionnée élabore des sermons de mauvaise humeur sur la race, l'amour et la mort. On peut entendre les souches de John Lee Hooker, mais Taylor façonne son propre blues.

Le producteur Kenny Passarelli contribue à la basse; Eddie Turner propose une guitare électrique étrangement fascinante sur quatre morceaux. Quelques airs sont agrémentés de "sons trouvés" - cri d'enfant, sirènes, train. . . quelque chose que je considère généralement comme un gadget. Dans ce cas, cependant, tout cela fait partie intégrante de l'histoire, une partie nécessaire du conte.

Sa musique est si sombre, si profondément personnelle et si puissante qu'elle est pratiquement un monde en soi.

«White African» est une œuvre d'art.




20 vues0 commentaire