NILS LOFGREN : Weathered (2020)



"Les meilleurs guitaristes d'un groupe sont parfois ceux qui sont rarement au centre de la scène. Ils ont le jeu, mais pas tout à fait la renommée"

Lofgren est un homme libre !

Peu importe si son album plaira ou pas. C'est un musicien jusqu'au bout des ongles et ce qui lui importe c'est de se faire plaisir et cela se ressent dans son dernier album. Ce qui peut parfois désorienter le fan assidu mais sûrement pas le décevoir !

Imaginez un peu Zikers, Nils a commencé sa carrière en 1968 ! Il a littéralement grandi sur scène et y a vécu sa vie, en ce sens on ne peut qu'imaginer la quasi-angoisse de séparation de la scène que lui et les autres de son espèce ressentent.

Depuis le début de sa carrière, il est apparu sur certains des albums les plus essentiels des cinq dernières décennies et a joué aux côtés de certains des plus grands. Par exemple : Neil Young , Bruce Springsteen et The E Street Band , Crazy Horse , Grin, Bob Seger, Kathi McDonald, Rod Stewart, Ringo Starr & His All Starr Band, pour n'en citer que quelques uns.

Nils est constamment occupé et toujours brillant. Ce n'est pas pour rien que certains l'appelle le Musicien des Musiciens !

Weathered , sorti le 21 août dernier, est un incroyable double set live.

Sur 16 titres, Nils et le groupe Weathered se lâchent. Dès la première manivelle de guitare de «Daddy Dream» ( Wonderland ), le groupe s'enferme dans un groove serré qui se transforme en une heure et cinquante minutes de bonheur.

Ensemble, ils ont l'habileté d'improviser sans perdre leur chemin.

La voix de Nils Lofgren, comme l'homme lui-même, a vieilli avec grâce et sonne soul et bluesy. Ceci est complété par les lignes vocales de Cindy Mizelle, qui donne une profondeur supplémentaire à l'ensemble. Cindy Mizelle a accompagné Bruce Springsteen sur pas mal de ses Tournées. Elle est extraordinaire dans le sublime "Big Tears fall"

Les récentes pistes de son dernier album studio "Blue With Lou", en hommage à Lou Reed, s'intègrent bien avec ses classiques.

En parlant des classiques, leur nouvelle version est d'excellente facture :

«No Mercy» où Nils déchire le cul de sa guitare

"Big Tears fall" morceau toujours aussi poignant 40 ans plus tard

"I Came To Dance" avec une version explosive de onze minutes

Seule petite faute de goût pour moi dans cet album, c'est le morceau countrysant "Mind your own business"

La fin de l'album avec une jam introduite par «Papa Was A Rolling Stone» est un exemple de l'improvisation que ce groupe peut exécuter sans effort.

De nombreux guitaristes vont vite sur leurs manches et enchaînent des notes comme des perles.

Nils vous parle avec sa guitare et vous raconte une histoire. Ce n'est pas la même chose et cela fait une vraie différence. Nils Lofgren est à peu près le meilleur guitariste de la planète. Weathered est idéal pour les mélomanes. La musicalité y respire presque littéralement.







14 vues

Restez informé

Si vous souhaitez suivre nos dernières actualités, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter.

  • Facebook
  • Instagram
  • Icône sociale YouTube