AL KOOPER : l'un des héros méconnus du Rock

AL KOOPER est un gars qui a toujours vécu dans l'ombre et qui n'a jamais vraiment eu son dû. Un gars qui n'a jamais vraiment respecté les règles, qui a toujours suivi les voix de la musique dans sa tête et son cœur et a vraiment fait une grande différence dans la manière dont la musique a été créée et enregistrée dans la dernière partie du XXe siècle.

Et pourtant c'est l'un des personnages les plus importants du Rock. C'est clairement l'un des héros du Rock


Sa carrière est difficile à résumer mais en voici quelques faits saillants :

Il joue sur Highway 61 Revisited (1965) et Blonde On Blonde (1966) de Bob Dylan


En 1967, il prend part au lancement de l'excellent groupe Blues Project

En 1968, il crée les Blood Sweat & Tears , un des premiers, sinon le premier groupe, à faire briller les cuivres dans le rock. Son Graal, ce sont les Supers Sessions avec Mike Bloomfield et Stephens Stills ( L'album Live Adventures est l'un des plus grands live de l'histoire du Rock)


Dès 1968, il engage une carrière solo et une carrière en tant que producteur, tout en restant impliquer en tant que musicien de sessions


Comme producteur on lui doit notamment d’avoir produit les deux premiers LP de Lynyrd Skynyrd,

Du fait de son expertise, que ce soit en tant que musicien de studio ou tant que producteur, il se retrouve à jouer sur, à conseiller, à arranger ou à produire les travaux des plus grands du rock : Cream, Hendrix, les Stones, B.B. King, Taj Mahal, Joe Cocker, Bloomfield, Stephen Stills, JL Hooker, Joe Walsh, Tom Petty, Steve Winwood…


Sa carrière solo, c'est a peu près une douzaine d'excellents albums .

Depuis 2008, et son dernier album, "White Chocolate" plus beaucoup de nouvelles de ce géant du Rock .


« Pour moi, pas un moment ou un événement derrière lequel j’ai pu être, ne supplante l’autre. Je suis fier de ce que j’ai fait mais aussi incrédule. Je ne peux pas croire que j’ai pu faire toutes ces choses en une seule vie. Force est de croire que derrière, il y a une part de chance et Dieu. » (Al Kooper)


«J'ai rencontré Al pour la première fois lorsque The Blues Project a joué à la Kent State University dans l'Ohio. J'ai vécu dans un dortoir sur le campus et j'ai essayé de réunir un groupe. Je décrirais Al comme le meilleur musicien que j'aie jamais vu. Il était très gentil avec moi, et a répondu à de nombreuses questions que je lui ai posées. Il était très patient, il a fait tout son possible pour aider un enfant très curieux. De passer du temps avec lui pendant le chargement du matériel, la vérification du son et ce soir-là , le concert, j'ai à peu près décidé que je voulais être comme lui. Mon statut académique a rapidement plongé, mais c'était vraiment le début de Joe Walsh en tant que musicien à plein temps et dévoué. Je ne pense pas l'avoir jamais remercié alors je le ferai. Merci, Al. Je vous dois beaucoup. (Joe Walsh)


Albums recommandés ( outre les Super Sessions qui sont juste indispensables) :

  • Naked song ( son 1er album solo)

  • New York City

  • Black Coffee

  • White Chocolate

  • Soul of a man (Live)

Il est connu sous le nom de Forrest Gump of Rock, car il est apparu à des moments clés de plus de 50 ans de musique rock.


Ce morceau "Two trains Runinn'" est un monument qui a plus de 50 ans !






12 vues0 commentaire

Restez informé

Si vous souhaitez suivre nos dernières actualités, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter.

  • Facebook
  • Instagram
  • Icône sociale YouTube