top of page

BLOODROCK : Bloodrock (1970)

Quand j'avais 20 ans (hier), j'ai beaucoup écouté cet album de Hard Rock et je l'aime toujours bien.

1969 a vu les premiers grondements de heavy metal avec Led Zep notamment.

Bloodrock, un quintet basé au Texas, a également démarrés à cette époque (comme Grand Funk Railroad, ils ont été gérés et produits par Terry Knight).

Bloodrock n'a pas aujourd'hui une grande notoriété, mais leur première sortie reste un album culte parmi les fans de hard rock.

Ce groupe avait un style bien particulier notamment lié à la voix atypique de Jim Rudlege.

Leur son rappelle Deep Purple, avec un duel de guitare électrique et d'orgue sur un rythme lancinant. Cependant, la voix bourrue et rauque de Jim Rutledge donne une touche rurale à la musique du groupe qui les distingue.


Les points forts de l'album sont " Gotta find a way", un morceau au rythme entêtant, "Double Cross" est un hymne joyeux à la vengeance, "Timepiece" raconte les dernières pensées d'un condamné à mort sur le point d'être envoyé à la potence, et "Melvin Laid an Egg" qui mélange des riffs entraînants avec de doux ponts de piano, et des voix d'harmonie.

Mais le grand moment de l'album est Fantastic Piece of Architecture" qui utilise une combinaison d'orgue funéraire et de piano à la Doors pour créer une atmosphère effrayante.


Un bel album de Hard Rock qui ne prend que peu de rides.





16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page