top of page

DANNY GATTON : le plus grand des Grands Inconnus.

Si vous demandez aux guitaristes, quel est le meilleur guitariste ? Bien sûr des noms très connus ressortent bien souvent mais tout aussi souvent viennent les noms de 3 guitaristes moins connus et surtout pas des Guitar Heroes : Mike Bloomfield, Roy Buchanan et Danny Gatton.


Danny Gatton est l'un des plus grands guitaristes des années 80 et sans aucun doute l'un des guitaristes les plus polyvalents de tous les temps ! C'est un guitariste culte, un génie qui maîtrisait tous les genres qu'il touchait avant de se suicider tragiquement. Au dire de tous, il souffrait de dépression depuis des années. Le 4 octobre 1994, il s'enferme dans son garage et se suicide par balle. Il avait 49 ans. Il n'aura jamais atteint la notoriété que son talent aurait pu lui apporter.


Danny Gatton était une encyclopédie ambulante des styles de guitare américains classiques.

Danny Gatton n'était pas complètement inconnu. Il avait joué de la guitare pour le chanteur country Roger "King Of The Road" Miller et le revivaliste rockabilly Robert Gordon, une sorte de Shakin' Stevens américain.

Certains des plus grands joueurs dans leurs domaines respectifs seraient comme des poissons hors de l'eau si vous les coinciez dans un autre style musical. Pas Danny Gatton !

Du coup l'écoute de ses albums peut être désarçonnant, il touche a tellement de styles.

S'il fallait choisir un album : 88 ELMIRA ST.

A noter que ses albums sont quasiment tous instrumentaux et qu'il avait un penchant pour le style Rockabilly ... pas forcément ma tasse de thé.


Pour l'anecdote, Il a notamment donné des cours de guitare à un jeune Joe Bonamassa.


Il a été salué à la fois par Rolling Stone et Guitar Player comme le plus grand guitariste inconnu du monde.

"Danny Gatton est plus proche que quiconque d'être le meilleur guitariste qui ait jamais vécu"

- Steve Vaï

Gatton était The Humbler, The Telemaster, le plus grand des Grands Inconnus.








22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Hozzászólások


bottom of page