EVELYN RUBIO : Crossing borders (2020)

Mis à jour : il y a 3 jours




Il se pourrait bien que l'un des albums de l'année nous vienne de Mexico ou plus exactement de Houston, puisque c'est là que réside maintenant Evelyn Rubio.

Et oui Evelyn Rubio est Mexicaine.

Autant vous dire tout de suite que l'on a pas ici affaire à de la musique Mexicaine mais bien à du Rhythm Blues endiablé, même si la fibre Latina est ici bien présente (cf. Besame mucho, repris à la sauce Blues Roots !)

Evelyn Rubio est une chanteuse/saxophoniste amoureuse de blues rock .

"Je pense que c'est l'un des plus grands défis pour moi, en tant que latine essayant de se lancer dans la musique américaine», admet-elle. «Surtout le blues, qui a une histoire très forte pour les Noirs. Mais si c'est ce que mon cœur ressent, que puis-je faire?"

D'ailleurs, Evelyn Rubio a longtemps joué pour le Calvin Owens Blues Band (ancien chef d'orchestre de BB King, une bonne école quoi !)


Crossing Borders est le cinquième album studio de Rubio. L'album a été mixé à Londres par John Porter. 2 ans de travail pour le sortir, et le moins que l'on puisse dire est que le résultat est au rendez-vous, avec une production et des arrangements vraiment superbes.

Evelyn Rubio est accompagnée par d'excellents musiciens, pour n'en citer que quelques uns :

Larry Fulcher, bassiste du Phantom Blues Band de Taj Mahal, Mike Finnigan fameux claviériste et David Grissom guitariste lumineux.


Le jeu de saxophone de Rubio est fluide, sans effort et finalement relativement discret tout au long de l'album.

Ce qui est plus mis en valeur sur cet album c'est le chant, le timbre profond et chaud de Rubio, avec ce petit accent latino. Quelle chanteuse ! Je n'ai pas trouvé de ressemblance sur le coup, même si on pourrait penser à certains moments un peu à Tina Turner de la grande époque.


"Pendant des années, beaucoup de gens m'ont invité sur scène, mais ils ont juste pensé au saxo», dit-elle. «Pendant longtemps, je n'avais pas trop de chance de chanter, donc ils ne savaient pas vraiment que j'étais chanteuse. Mais heureusement, nous sommes maintenant au bon endroit."


Au travers de cet album on traverse beaucoup d'univers, ce qui en fait sa force. Du Blues, des ballades en passant par des grooves endiablés pour pistes de danse.


Si vous êtes sensibles aux belles voix féminines, vous aimez le saxo et vous adorez les styles G Benson, C Santana, Tina Turner, vous retrouverez tout cela en un seul album. Donc un Must 2020 !




13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout