top of page

Feedback sur le concert de KAZ HAWKINS au Plan B (Massy) le 14 Janvier 2022

J'aimerais pouvoir vous parler du concert de KAZ HAWKINS tout en retenu mais ce serait aller contre nature.

Je me suis rendu à ce concert, comme un gamin qui sait qu'il va assister à un grand moment. Une excitation contenue ( car je ne suis plus tout à fait un gamin !) mais exacerbé par la présence de 10 Zikers qui m'avaient fait confiance et allaient assister à leur 1er concert de Kaz.


Tout a commencé avec une 1ère partie assurée par le groupe français Red Beans and Pepper Sauce. Un groupe qui assure bien avec notamment des musiciens qui tiennent vraiment bien la route. Mais il est vrai que j'étais déjà plus dans la "trépignation" à l'idée de ce qui allait suivre !


Les 6 mois qui ont séparé le concert de Juin 2021 à l'Ellispace de Beauvais et ce soir ont été trop long.


Un bon set des Red Beans, 10 minutes d'apnée et Kaz est arrivée.


Kaz nous annonce qu'ils ont reworké une partie de leur anciennes chansons et que nous allons avoir le droit en avant-première à quelques toutes nouvelles chansons.

Les nouvelles versions de "Lipstick and Cocaine", rebaptisé "One More Fight", et de "Surviving" notamment, sont toujours aussi fortes que les anciennes. C'est toujours un peu déstabilisant pour l'auditeur et dans ces nouvelles versions on perd un peu le côté intimiste des anciennes mais on gagne surement dans l'intensité électrique. Ces morceaux sont justes démentiellement poignants et interprétés par Kaz, quelle qu'en soit la version, ils sont et resteront des chefs d'oeuvre.


Les nouvelles chansons du répertoire de Kaz sont vraiment excellentes, aucun faiblesse, et aucune ne dépareillent, loin s'en faut, son catalogue.


Nous avons eu le droit à des covers, notamment une version magistrale du morceau "Anyhow" de Tedeschi Trucks Band. Steve Paglia, le guitariste, est pour moi l'un des grands guitaristes du moment. Il faudra bien un jour que cela se sache ! Son jeu de guitare, un croisement de Robert Cray et de Derek Trucks est juste époustouflant. Son jeu associé à la voix de Kaz ferait se lever une fratrie de paresseux au repos ! Egalement, une géniale reprise d'un morceau du grand Van Morrison dont le nom ne me revient pas.


Kaz est une bête de scène, elle vit sa musique parce qu'elle sait tout ce qu'elle représente et a fait pour elle. Vivre sa musique, y mettre de l'émotion, accepter d'en pleurer, cela ne se décrète pas, on a cela en soit.

C'est ce qui fait que Kaz, à l'instar des grandes chanteuses de Blues, provoque chez l'auditeur averti ou non, une sensation d'extase musicale ou se croisent l'orgasme, la chair de poule et la larmette à l'œil.


1h45 de bonheur hier soir à Massy, auquel s'est ajouté le bonheur de voir des étoiles dans les yeux de mes 10 Zikers à la sortie du concert.

A bientôt Kaz et merci !









48 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page