top of page

Green Grass and high tides (The Outlaws)

Green Grass And High Tides, a commencé "comme une ballade de quatre minutes", se souvient Henry Paul

La chanson à ensuite grandi et grandi, et deviendra le morceau le plus reconnu des Outlaws. Près de 10 minutes d'enregistrement, High Tides a clôturé tous les futurs spectacles des Outlaws sous la forme d'un duel de guitare brouillé, doublant de longueur sur l'album live de 1978, Bring It Back Alive. "Celui-là est devenu notre grand rave-up de guitare", dit Henry Paul avec un petit rire. « Cela nous a permis de le faire flamber tous les soirs. » Malgré le titre « herbe », la chanson n'était pas une ode aux joies de la marijuana ; Hughie Thomasson l'avait conçu lors d'un barbecue sur la plage après avoir imaginé Jimi Hendrix, Janis Joplin, Duane Allman et Jim Morrison tous sortis de la tombe pour jouer un spectacle personnel pour lui, et le nommant d'après High Tide And Green Grass, un album 'best of' des Rolling Stones

La version de Bring It Back ALIVE est bien sûr gigantesque malgré un mixage moyen. Je lui préfère peut être la version du Live Legacy plus courte de 6 minutes mais mieux enregistrée.

Et que dire de cette version live de près de 24 minutes avec un Hughie Thomasson et un Billy Jones en feu 🔥





38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page