top of page

HARRY MANX : Faith Lift (2017)

J'avoue avoir découvert Harry Manx par cet album. Je n'ai pas encore écouté, très certainement à tort, le reste de sa discographie.

Harry Manx associe musique classique indienne, folk et blues du sud des Etats Unis.

En plus d’être auteur-compositeur, interprète, arrangeur, réalisateur et guitariste, le multi-instrumentiste d’exception maitrise une panoplie d’instruments, maniant aussi bien guitare, sitar, banjo, cigar-box et harmonica, sans oublier sa fabuleuse Mohan Veena, un superbe instrument hybride à 20 cordes au son divin.


Faith Lift est un album sorti en 2017 et le dernier à ce jour. Harry Manx n'est pas un petit jeunot puisqu'il sort régulièrement des albums depuis 2001.

Il est accompagné par le Sydney Opera String Quartet. Il semblerait que Faith Lift soit composé de certaines des grandes chansons du répertoire de Manx, réarrangés pour quatuor à cordes.

Sa Mohan Veena associée aux violons et violoncelles qui l'accompagnent forment un ensemble d'une beauté et d'une tendresse absolue.

En fait, la musique d’Harry Manx est juste inspirante, transcendante et de réconfortante et vous laisse dans un état de Zénitude profond.

La voix de Harry Manx est belle et posée, à la manière d'un JJ Cale.

Plusieurs reprises sur cet album, en particulier "Summertime", "Love and Happiness" et "Baby please don't go" géniales et totalement réinventées.


« J’ai nommé l’album Faith Lift parce que je le voulais exaltant et inspirant pour tous ceux qui l’écouteront. Ce sont mes guitares et ma voix, accompagnées d’un quatuor à cordes. Tellement simple et à la fois tellement complet au niveau sonore. C’est l’album que j’essayais de faire depuis longtemps. »


Merveilleux album de l'un des auteurs-compositeurs-interprètes les plus sous-estimés.

Zikers, si vous n'avez jamais écouté Harry Manx, écoutez le, vous ne serez pas déçu. Un compagnon pour les moments de douceur et d'intimité.






14 vues0 commentaire
bottom of page