top of page

JJ CALE : l'anti Rock Star

Cale n'a jamais voulu être une rock star. En fait, il a évité les représentations publiques et les médias pendant presque toute sa vie.

Clapton a dit un jour de JJ Cale :

« Il a été mal compris par la plupart des gens, se référant à lui comme un reclus alors qu'il est très sociable, ouvert et charismatique. Il préfère juste sa propre compagnie. Pour dire le moins."

À tel point, en fait, qu'il n'a jamais prétendu publiquement être marié à sa guitariste et muse de longue date, Christine Lakeland. Sa première apparition enregistrée avec Cale est survenue sur son album de 1979 :"5 ", bien qu'elle ait été membre du groupe en tournée pendant trois ans auparavant.

Étant elle-même une artiste plutôt cloîtrée, aucune confirmation n'a été faite de leur relation réelle jusqu'à l'impression de sa nécrologie.

Ils ont vécu pendant des années dans des maisons mobiles, et finalement sur une propriété isolée à l'extérieur d'Escondido, en Californie.

Au début de sa carrière le groupe de Cale a ouvert pour Quicksilver Messenger Service au Warehouse de la Nouvelle-Orléans. La nuit précédente, ils avaient été hués et agressés avec des bouteilles, lancées par la foule jeune de Baton Rouge. La réponse de Cale a été de jouer tout le spectacle de la Nouvelle-Orléans, assis sur un tabouret dos à la foule.


Probablement pour cela que sa musique s'écoute dans l'intimité en sirotant sa boisson préférée.







17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page