top of page

LITTLE FEAT : Dixie Chicken (1973)

Pourquoi ne cite t'on jamais Little Feat parmi les meilleurs groupes de Southern Rock ?

Probablement par méconnaissance de leur géniale discographie.

Prenons l'exemple de DIXIE CHICKEN ( je laisse de côté pour une autre fois leur chef d'œuvre Live "Waiting for Colombus")

Après s'être épris du son de la Nouvelle-Orléans lors d'une tournée, le leader de Little Feat, Lowell George, a réclamé un album plein de funk frit du Sud, aboutissant à Dixie Chicken (1973). C'est avec cet album, leur troisième, qu'ils trouveront leur signature sonore : une soul sudiste séduisante rencontre un blues électrique et serré, porté par une guitare slide pleurnicharde et des touches cajun brillantes et tintantes.

Sur cet album ont participé le bassiste Kenny Gradney, le guitariste Paul Barrere et le percussionniste Sam Clayton

Ce groupe (groupe américain préféré de Jimmy Page) respirait une qualité musicale pure, avec des arrangements très soignés et George dans un état de grâce compositionnel, contribuant à quatre des meilleures chansons de sa carrière : Dixie Chicken lui -même, Two Trains, Roll Em Easy et Fat Man In The bathtub.






12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page