MARSHALL TUCKER BAND : Where we all belong (1974)

Mis à jour : oct. 15


Cet album est cultissime, génial, somptueux. Un album de légende. L'un des grands albums de la musique contemporaine !

Sorti en 1974, c'est un double album avec un disque en studio et l'autre Live. Si la partie studio est bonne - très bonne - la deuxième partie, la partie live, est encore meilleure. Les morceaux Live sont de véritables morceaux d'anthologie (capté lors d'un concert dans le Wisconsin). Avec un Toy Caldwell survolté ( avec Duane Allman, le plus grand des guitaristes southern rock et peut être bien les plus grands tout court)

Moins connu que lynyrd skynyrd ou Allman bros, MTB propose un southern rock différent mais néanmoins plus que jouissif. Plus marqué par la country music, le groupe mélange allègrement les styles avec une très grande maîtrise.

Le groupe est dirigé par les frères Toy Caldwell (1947-1993, guitare et chant) et Tommy Caldwell (1949-1980, basse et choeurs)

Le mélange de country, de blues, avec un soupçon de funk et de soul, rehaussés par la flûte de Jerry Eubanks qui apporte une touche innovante et originale, font que la musique du MTB est véritablement unique !

L'album studio contient des monuments ! Comme l'hymne This Ol' Cowboy, un classique du groupe, délicieux mélange de jazz, de country et de western. Ce morceau démarre par ce riff de guitare de Toy qui deviendra très célèbre, faisant de « This Ol' Cowboy » un titre d’une beauté rare. "In my own way" est une douceur absolue. Montez sur votre canasson, traversez le desert. Vous y êtes, accompagnez par la voix inimitable de Doug Gray, la guitare de Toy Caldwell, et le violon de Charlie Daniels. " How can I slow down" est juste énorme ! On approche du Live torride. Tout y est. Toy Caldwell s'échauffe, les cuivres sont puissants.

Arrive le LIVE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Un des Live les mieux enregistrés avec un son énorme!! Avec simplement 4 morceaux mais 4 moments d'éternité !

Nous sommes immédiatement inondés par le blues boogie de « Ramblin»”fait de superbes solis de guitare. La complicité entre les 2 frangins Caldwell ( basse , guitare ) est juste impressionnante. Une vraie machine, oui mais avec un swing blues rugissant avec le rythme (et la vitesse) contagieux d'un air de ragtime des années 20. Tout cela accompagné de la flûte flamboyante et du sax jazzy de Jerry Eubanks, le monsieur plus !

Toy Caldwell annonce l'arrivée du grand Charlie Daniels avec son violon et " 24 Hours At A Time " peut démarrer. 14 minutes de pur bonheur ! Tout y est. Poussez les potards à fond. Vous partez pour un voyage. L'extase absolue jusqu'au final débridé ou vous ne savez plus quel instrument écouter, même si Toy ...

"Everyday I have the Blues", un standard de BB King. Version ici juste incroyable, pour laquelle même un cadavre pourrait se relever et jouer de la guitare aérienne. Le sommet de l'album.

" Take The Highway " clôture l'album et laisse la part belle à la flûte de G McCorkle jusque l’apothéose avec le dernier solo monumental de Toy.

Toy Caldwell est probablement l'un des meilleurs guitaristes de l'histoire ( même Dickie Betts n'était pas à l'aise lorsqu'il devait jammer avec lui), il est ici parfaitement secondé par George McCorkle, l'autre excellent guitariste du groupe. A ce niveau, cela s'écoute et ne se décrit pas !! Jetez vous sur l'album !

Si vous n'avez pas de disque de Marshall-Tucker Band (et pas de disque tout court), cet "Where We All Belong" est le disque qu'il vous faut.

Ce groupe fait partie de la cour des plus grands, malheureusement bien trop peu connus dans notre pays ! Cet album est leur chef d'œuvre et l'un des plus grands albums tous styles confondus !!

A classer à côté du Live at Fillmore East des Allman Brothers Band .

Il fait bien évidemment partie des albums à emmener sur une Ile déserte !






21 vues2 commentaires

Restez informé

Si vous souhaitez suivre nos dernières actualités, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter.

  • Facebook
  • Instagram
  • Icône sociale YouTube