top of page

Feedback sur le concert de BAI KAMARA JR le 6 Avril 2023 au Jazz Club Etoile

Les ZIKERS absents ont vraiment eu tort ! Un concert de ce tonneau, il n'y en a pas 10 dans l'année.


Bai Kamara Jr est décidemment un gars bourré de talents. Auteur/compositeur bien au-dessus de la moyenne et chanteur extraordinaire,.

Durant le concert, Bai Kamara Jr m'a beaucoup fait penser à un mixte entre Terry Callier (l'une de mes idoles) et Eric Bibb.

Autre rapprochement auquel il m'a fait pensé : Robert Johnson. Son Crossroad à lui se trouve entre la Sierra Leone (ou il est né) et la Belgique ( ou il vit).


Le concert d'hier soir s'est déroulé en 2 sets, d'1 heure environ chacun.

La salle du Jazz Club Etoile n'affichait malheureusement pas complet. A peine une centaine de personnes, pour voir ce futur très grand ( en tous les cas je lui souhaite), c'est quand même très peu. Certes BAI est au début de sa carrière avec 2 albums, l'un sorti en 2020 et le second très récemment en 2023, mais il aurait mérité mieux que cela et avec une meilleure ambiance. Il est vrai que l'ambiance feutrée du Jazz Club Etoile n'est pas complètement adaptée à la musique de BAI qui n'est que groove génétique et qui invite à danser en permanence.

BAI a commencé seul sur scène en acoustique pour 2 morceaux, puis 2 premiers musiciens l'ont rejoint et enfin les 2 derniers avant la fin du 1er Set.

Et messieurs dames, ces Vaudous renifleurs ( Voodoo Sniffers) c'est du très lourd. Une fabrique à groove de malade.

Une rythmique venue de l'Ouest Africain, tout comme Bai. Boris Tchango à la batterie et le bassiste Désiré Somé sont des musiciens incroyables (en particulier le batteur qui pourrait apporter une valeur supplémentaire à n'importe quel groupe au monde).

Les 2 guitaristes ne sont pas en reste : l'excellent Tom Beardslee, guitariste américain mais dont les solos ont pâtis du mixage ( ce n'est pas la 1ère fois que je remarque que dans cette salle, la différence de qualité d'écoute est forte selon l'endroit ou vous vous trouvez dans la salle ... et nous étions à l'opposé de Tom), et en 2ème guitariste le non moins excellent guitariste Julien Tassin, d'origine Belge.


La musique de Bai Kamara Jr et de son Band c'est de l'Afro/Blues mais pas que !

A vrai dire le concert a été crescendo ( non pas dans la qualité mais dans la modernité de la musique). Le temps d'un concert, BAI nous a fait traverser l'histoire de la musique contemporaine.

Le show a commencé par de la musique Africaine, pour passer par le Blues et la Soul et finir par du Rock qui aurait mis le feu à n'importe quelle salle, sauf peut être auprès des spectateurs du Jazz Club ... un peu mous pour certains devant la fin magistrale du concert de BAI.

Pour cette fin de show, BAI a lâché sa guitare et s'est transformé en bête de scène me rappelant Ty Taylor de Vintage Trouble ou bien Dr Feelgood.

Outre son immense talent, BAI irradie par sa gentillesse et sa générosité.

Pour preuve, il a accepté d'ajouter de manière impromptue à la setlist, un morceau que votre serviteur lui a gentiment demandé de jouer , c'est dire ... 😃: superbe version de Don’t Worry About Me .

Un concert magistral mais BAI mérite beaucoup beaucoup plus de monde et une meilleure ambiance !


Poussez les potards. Les videos c'est très bien mais je peux vous assurer que dans la salle c'était plus que jouissif !














27 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page