top of page

FEEDBACK sur le Concert de LEE FIELDS au Trianon le 17 Fevrier 2023

Démentiel concert de LEE FIELDS hier soir dans un Trianon Sold Out chaud comme la braise.

Les absents ont malheureusement loupés ce qui restera l'un des concerts de l'année.

Il est l'un des derniers remparts à la possible disparition de la Soul façon Motown et Stax.

LEE FIELDS, 72 ans, a encore une énergie incroyable et il mérite son surnom de "little James Brown" , plus lié à sa taille qu'à son talent.


En 1ère partie, un excellent groupe français que je découvrais pour l'occasion : UPTIGHT.

UPTIGHT, c’est un groupe parisien de Soul et le moins que l'on puisse dire c'est que sur scène ça le fait vraiment bien. Bravo à eux. A revoir.


Au tour de LEE FIELDS et ses EXPRESSIONS après un entracte un peu long. Vu la dernière fois en 2018 et cela avait été également l'un des concerts de l'année.


Les Expressions ont réchauffé la foule en attendant l'arrivée de Fields.

Dès que le chanteur est monté sur scène, Lee Fields a pris les commandes et a conquis la foule avec ses sons soul de l'ère Motown.

Fields, au début des années soixante-dix, était une boule d'énergie, rebondissant sur la scène, tout en chantant avec le public. A 72 ans, il a gardé en partie cette énergie et cette très grosse envie de partage avec son public.

En fait, un concert de LEE FIELDS c'est une communion, un espace temps ou tout s'arrête pour laisser place au seul plaisir d'écouter la musique entrainante du grand soulman.

"Are you happy" n'arrête pas de hurler LEE. Bien sûr que l'on est happy. On le serait à moins tellement sa musique est régénérante. Sa musique est remplie de messages d'amour, d'espoir et de solidarité pour un monde qui a désespérément besoin d'entendre que tout ira bien.

Avec sa veste de smoking à paillettes brillantes, sa voix pulpeuse et ses tourbillons constants, Fields était en pleine forme hier soir. Il a parcouru ses grands classiques et aussi quelques morceaux de son dernier album "Sentimental Fool" , soutenu par certains des meilleurs musiciens de studio du moment, et avec la foule dans la paume de sa main toute la soirée.


Un fête, plus qu'un concert, qui vous permet d'être transporté dans le temps, à l'époque où la musique avait tant d'âme et d'émotion (sans vouloir jouer au vieux con).


Lorsque Fields se produit, il transpire à travers sa chemise. Il réserve ses cris pour les moments qui comptent vraiment.

Ce qui est sûr à propos du set de Fields est qu'il se compose de chansons soul et funk qui sonnent comme si elles étaient gravées dans votre cerveau depuis des années - la véritable marque des classiques instantanés.


Bravo l'artiste. Continue ta carrière comme tu le fais. Tu es l'un des derniers grands de la Soul des 70s . Un géant !










29 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page