top of page

FEEDBACK SUR LE CONCERT DE PETER FRAMPTON AU GRAND REX LE 10 NOVEMBRE 2022

Grand fan de Humble Pie, je ne les avais jamais vus sur scène, ni Steve Mariott en solo. Il fallait absolument que je vois Peter Frampton avant le clap de fin de sa très grande carrière musicale !


Pour être honnête, j’avais un peu peur. Fier d’être là pour lui rendre hommage, mais peur d’être déçu par la qualité musicale que Peter était encore capable de nous proposer. Sa maladie extrêmement rare qui provoque une faiblesse musculaire et une dégénérescence dans certaines zones du corps devait malheureusement avoir fait son œuvre. D’autant plus que sa tournée d’adieu était initialement prévue en 2022.


Quelques minutes avant de monter sur la scène au Grand Rex, la voix de Peter Frampton sort de sa sonorisation. Il demande de ne filmer ou photographier le spectacle que pendant les trois premières chansons.

Puis le spectacle commence par un diaporama sur grand écran retraçant la carrière de Peter.

Tout était en place pour l’entrée de Peter et l’ovation bien méritée. Peter arrive sur la droite de la scène soutenu par un assistant. Sa mobilité étant limitée, il restera assis pendant toute la durée de la représentation.

Mais autant vous le dire tout de suite, ses doigts sonnent aussi bien qu’ils ne l’ont jamais fait, et sa guitare continue de chanter. Peter est toujours un très grand guitariste.


Malgré les implications à long terme de sa maladie, Peter est remarquablement optimiste. Il joue avec un large sourire gravé sur son visage et est clairement extrêmement heureux d'être ici - derrière une guitare, devant un public.


Peter a beaucoup envie de parler avec son public, une dernière fois. Entre chaque morceau, il nous délivre de nombreuses anecdotes.


Et puis il y a le set accompagné de musiciens hors pairs, dont Adam Lester en 2ème guitariste. Un collaborateur de longue date et un musicien hors pair. Parfois, il remplit l'espace sonore avec une guitare acoustique détendue. Parfois, il interprète l'autre moitié des harmonies mélodiques. Et parfois, il a l'occasion de démontrer que lui aussi est un redoutable guitariste soliste. En particulier un magnifique duel de guitares sur « I’ll give you money » durant lequel ils occupent des sièges pivotants pour pouvoir se faire face.

La Setlist du soir et de sa dernière tournée :

Baby (Somethin's Happening)

Lying

Lines on My Face

Show Me the Way

The Lodger

It's a Plain Shame

Georgia (On My Mind)

All I Wanna Be (Is by Your Side)

Breaking All the Rules

Black Hole Sun

(I'll Give You) Money

Baby, I Love Your Way

Do You Feel Like We Do

Four Day Creep

I Don't Need No Doctor

While My Guitar Gently Weeps


À la fin du set principal sur une magnifique version de « Do you feel like we do », une ovation bien méritée. Le concert a duré 2h25 et Peter n’était pas pressé de partir. Ému mais pas pressé de partir.


Et alors qu’il semble de s'estomper, Peter s'adresse à nous : « Normalement, on s'en va maintenant, on prend plein de drogues, puis on revient et on joue trois rappels bâclés » Ils jouent trois rappels, et ils sont loin d'être bâclés. 2 superbes morceaux de Humble Pie, en particulier un « I Don't Need No Doctor » (comme un symbole) un vrai tour de force musical mettant en vedette tous les membres du groupe, et une magnifique version de « Where my guitar gently Weeps » ( morceau qu’il a enregistré avec George Harrison)


Avant de quitter la scène, il nous adresse : « Ne jamais dire jamais. Je vais continuer à me battre. Merci beaucoup, tout le monde. C'est un rêve devenu réalité pour moi."

Une ovation debout de la salle comble avant qu'il ne quitte la scène avec sa main sur l'épaule d’un assistant.

Toujours très spécial, d’assister à une dernière. La dernière fois c’était pour Lucky Peterson.


Mes yeux embués, votre serviteur pouvait rentrer dans ses pénates. Heureux d’avoir assister à ce spectacle et heureux que Peter ait pu l’assurer avec toute sa voix et ses qualités de guitariste intactes.

Merci à toi Peter. Ton dernier show était vraiment superbe et tu peux être fier de ta carrière.


PS : désolé pour la qualité de la video d’intro. L’émotion probablement !





35 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page